Qu’est-ce que l’Airsoft?

Combattants airsoift

L’airsoft peut se définir comme un jeu où les joueurs utilisent des répliques d’armes à feu qui propulsent des billes en plastique mesurant entre 6 et 8 mm avec un poids allant de 0,10 grammes à 0,43 grammes. Il s’agit donc d’un sport qui se pratique par équipe et entre équipes.

L’Airsoft compte de nombreux adeptes à travers le monde dont la France avec plus de 40 000 joueurs. En général, ce sont les personnes passionnées de jeux vidéo qui se retrouvent dans des endroits précis pour s’adonner à cette discipline. Ce qui signifie que les joueurs de l’Airsoft proviennent d’horizons divers. C’est le refus d’être constamment enfermés dans une salle devant un ordinateur toute une journée manettes à la main et livrant une bataille épique contre des créatures virtuelles qui est à l’origine de la naissance et du développement de ce jeu.

Au lieu d’être derrière l’écran, les joueurs participent au combat dans un environnement réel. Et c’est sans doute cette possibilité d’être à l’air libre qui fait le charme de l’Airsoft. Il y a donc chez les joueurs une volonté d’être plus près de la réalité tout en se défoulant physiquement.


Airsoft : ses origines

Airsoft japonnais

C’est au Japon qu’est né l’Airsoft à partir des années 1950. La réglementation très stricte de la détention des armes par les populations civiles japonaises au lendemain de la deuxième guerre mondiale est à l’origine du développement de ce jeu.

Et dans ce pays, il n’était possible de posséder une arme à feu à domicile, pas même à but de collection. Pour satisfaire une demande de plus en plus croissante des répliques en plastique de la part des collectionneurs, la société Maruzen se lance dans la production de répliques d’armes complètement inertes et coulées en plastique dès la fin des années 1960.

Mais, il faut attendre 1970 pour voir apparaître des répliques parfaitement fonctionnelles. Elles sont l’œuvre d’ingénieurs et techniciens tels que Tanio Kobayashi. Contrairement aux versions de 1960, ces derniers optent pour des billes de 6 mm et de l’air comprimé. Ce qui leur permet de contourner la réglementation en vigueur.

A partir cette période, des jeux dans lesquels différentes équipes sont opposées voient le jour et se développent de manière progressive sous l’appellation de Wargame ou de Survival Games. Quant aux répliques, elles sont désignées sous le nom d’Airsoft guns. Ce qui donne naissance à la nouvelle discipline nommée Airsoft.


Le matériel indispensable pour la pratique de l’Airsoft

Fusil airsoftPour pratiquer l’Airsoft dans de meilleures conditions, les joueurs doivent avoir un équipement airsoft adéquat. Le matériel nécessaire pour les adeptes de cette discipline se compose de répliques. On peut donc trouver des répliques comme les lances roquettes, la carabine, les lances grenades, le fusil à pompe, les snipers airsoft et bien plus encore.

Ces répliques utilisent principalement des technologies telles que le moteur électrique, le ressort ainsi que le CO2. En outre, différents types de répliques sont proposées par les fabricants. On a d’une part les répliques manuelles et d’autre part les répliques à gaz. Les personnes pratiquant l’Airsoft doivent en outre se munir de protections pour éviter les blessures à la tête par exemple et de billes.

En fonction de facteurs tels que le terrain, le vent, l’extérieur/intérieur ou encore la distance, celles-ci sont proposées en différents poids et tailles. A cela, il faut ajouter les tenues militaires que doivent porter les joueurs. Tout ceci permet d’être plus proche de la réalité, c’est-à-dire comme si on est sur un vrai champ de bataille.


Comment et où prendre part à une partie du jeu Airsoft ?

équipe airsoftDans un pays comme la France, il existe de nombreux clubs du jeu Airsoft. Il est donc possible de s’inscrire auprès d’eux pour participer aux différentes parties qu’ils organisent. D’une manière générale, c’est par le biais des associations que se pratique l’Airsoft. Cependant, il n’est pas exclu que des personnes non affiliées à un club se regroupent pour jouer.

L’Airsoft peut se pratiquer dans une diversité d’endroits. Ainsi, les joueurs de ce sport ont le choix entre les forêts, les anciennes friches industrielles ou les constructions abandonnées et bien plus encore pour s’adonner à leur passion. Les pratiquants privilégient de plus en plus les terrains forestiers compte tenu de leur isolement des habitations.

Ce qui permet d’éviter des accidents. Pour bien s’amuser grâce à l’Airsoft, il est donc important de trouver une zone de jeu parfaitement adaptée. En clair, la pratique de l’Airsoft ne peut avoir lieu n’importe où. Les règles sont fixées pour permettre une pratique de ce sport dans de très bonnes conditions. Une capacité d’emport maximum est imposée à chaque joueur.


Airsoft : que dit la loi ?

Dans de nombreux pays au monde, la pratique de l’Airsoft est une activité parfaitement légale même s’il existe quelques exceptions et des variantes admises par la législation.

En France, les répliques airsoft ne sont des armes selon le décret no 99-240 du 24 mars 1999 relatif à la commercialisation des répliques d’armes à feu. Ce qui signifie les joueurs peuvent librement s’en procurer qu’elles soient manuelles ou à gaz.

Chaque pays dispose par conséquent d’un arsenal juridique particulier pour encadrer la pratique de l’Airsoft. Les objectifs visés à travers la réglementation parfois stricte demeurent les mêmes : permettre aux joueurs de pratiquer ce sport de meilleures conditions tout en réduisant les risques d’accidents. C’est en cela que des mesures de sécurité sont souvent imposées.

Ainsi par exemple que le port de protection est obligatoire. Les joueurs devront par conséquent porter un masque, des lunettes de tir et bien plus encore. Il existe des mesures préventives qui permettent comme leur nom l’indique de prévenir certains accidents lors du déroulement de ce jeu.

En outre, l’usage de certains types de répliques est strictement interdit. C’est le cas notamment des répliques à bille d’acier, de verre, de plomb ou bille explosive dans le cadre d’un tir hors cible. Enfin, les substances illicites et l’alcool ainsi que les lasers sont interdits lors de la pratique de cette discipline.